Projet pédagogique

Que souhaitons nous pour nos enfants ?

  • Des enfants heureux.
  • Des enfants libres d’être eux – mêmes parmi les autres.
  • Des enfants autonomes.
  • Des enfants qui contribuent au monde de manière consciente.
  • Chaque enfant est unique; il a ses centres d’intérêts, il a sa façon d’apprendre et son rythme d’apprentissage,il a son ressenti par rapport aux relations avec les autres, ses émotions… Une alternance entre le travail individuel et collectif paraît capital pour un bon épanouissement de l’enfant.
  • Chaque enfant est unique; il a ses centres d’intérêts, il a sa façon d’apprendre et son rythme d’apprentissage,il a son ressenti par rapport aux relations avec les autres, ses émotions…Une alternance entre le travail individuel et collectif paraît capital pour un bon épanouissement de l’enfant.
  • Le travail individuel permet à l’enfant de développer ses propres compétences, sa concentration et son autonomie. Le travail collectif (pédagogie de projet) permet de développer ses compétences psychosociales et d’appréhender la vie en société. Cela lui permet de mener des projets communs et de créer de la coopération au sein du groupe.
  • Tout en mettant en place la pédagogie institutionnelle, les apprentissages seront  en lien avec les programmes de l’Education Nationale. Les compétences du socle commun sont donc acquises en fin d’école maternelle et primaire, au même titre que dans une école de l’ Education Nationale.

 

Quels sont les besoins de nos enfants?

  • Besoins physiologiques (respect des biorythmes)
  • Besoin de sécurité (physique, affective et intellectuelle
  • Besoin d’estime de soi (épanouissement et développement personnel)
  • Besoin d’appartenance à un groupe
  • Besoin d’autonomie
  • Besoin de reconnaissance
  • Besoin de se sentir aimé
  • Besoin d’exprimer ses émotions.

C’est pourquoi le projet principal de cette école est d’y pratiquer une pédagogie basée sur la bienveillance et le respect de chacun dans sa différence.

Il semble très important de mener une réflexion sur le rythme de la journée afin de répondre au mieux aux besoins des enfants ; la courbe des apprentissages, selon les études des neuro-scientifiques, montre une bonne capacité d’attention le matin, une baisse de l’attention en début d’après-midi et une reprise en milieu d’après-midi.

C’est pourquoi cette école propose  des temps d’apprentissages individualisés, des temps de travaux collectifs et coopératifs et des temps d’ateliers créatifs. Le modèle pédagogique proposé (rythme de la journée, répartition des matières…) prend aussi appui sur les pédagogies utilisées dans les pays nordiques, lesquels ont fait leurs preuves au niveau des résultats scolaires.

Afin d’être en adéquation avec les valeurs de respect de l’environnement, cette école se situe dans un « écolo lieu », c’est à dire que l’école est sur un site agricole au fonctionnement énergétique totalement indépendant : forage, panneaux solaire… au contact direct avec les animaux de la ferme. Ainsi que la mise en place  d’un potager pédagogique.

Pourquoi  la pédagogie institutionnelle ?

La P.I est crée par Fernand Oury. Instituteur dans les années 40 il s’est rapidement rapproché de Freinet. Fermement opposé à l’école caserne de l’époque il trouvera chez Freinet des techniques de classe. La pédagogie institutionnelle est une pédagogie active ou l’institution clé consiste, essentiellement, en des lieux de paroles à laisser toute la place nécessaire à chaque enfant pour qu’il puisse s’exprimer.

Le quoi de neuf :  est un temps de parole quotidien au cours duquel, le matin en arrivant, l’élève peut dire à la classe ce qu’il a envie de lui faire partager. Le but est double :

  • Permettre à l’enfant de déposer ce qui lui tient à cœur, afin d’être ensuite plus disponible pour entrer dans les activités scolaires. C’est une transition entre l’école et la maison.
  • Encourager l’expression orale, en mettant en place des situations de communication vraies au cours desquelles l’élève s’adresse à la classe parce qu’il a réellement quelque chose à lui dire.

Le conseil de classe :  la réunion hebdomadaire des élèves où se discute tout ce qui a trait à la vie de la classe. il traite  du règlement des conflits, des projets, des décisions à prendre. Un enfant à qui on laisse faire tout ce qu’il veut ne peut pas avoir envie de grandir. Un enfant peut se constituer contre une loi, mais pas contre du brouillard. Il faut qu’il y ait des lois en classe qui ne soient pas transgressées. Si elles le sont, on en parle au conseil. Le conseil est aussi en quelque sorte une réunion thérapeutique.

« Les ceintures de comportement et de compétences » Pour élaborer toutes les compétences, Oury s’est aussi inspiré de son expérience de judoka, partant du postulat de départ qu’une classe homogène n’existe pas. Les ceintures de niveau permettent aux enfants d’évaluer leur réussite dans tel ou tel domaine d’activité de la classe. Une ceinture élevée se doit d’aider un débutant, autrement dit, plus un enfant a une ceinture élevée, plus on peut être exigeant avec lui. Grâce au tableau des ceintures affichées en permanence dans la classe, les enfants savent toujours où ils en sont.

 

Pourquoi les ateliers créatifs, scientifiques, nature…?

Des ateliers créatifs comme la peinture, la menuiserie, la sculpture, la cuisine, la musique, le théâtre, la couture, le tricot…permettent à l’enfant:

  • de développer l’estime de soi et la confiance en soi.
  • de s’exprimer librement
  • de découvrir son potentiel et de développer ses propres talents

Les ateliers scientifiques permettent de mieux comprendre le monde qui nous entoure, les phénomènes naturelles, les mécanismes…

 

Pourquoi l’éco- citoyenneté?

  • Prise de conscience : « Prendre soin de la Nature est vital pour l’Homme ».
  • La culture d’un potager bio permet à l’enfant de découvrir les lois de la nature et les bienfaits pour la santé.
  • Le soin aux animaux permet à l’enfant de prendre conscience à la fois de la force et de la fragilité des espèces, d’où l’importance de les préserver.

 

Pourquoi la connaissance de son corps?

  • Des activités motrices et sportives quotidiennes permettent une meilleure connaissance de soi. De libérer une énergie de façon positive.
  • De prendre conscience de l’importance de prendre soin de soi (l’écologie humaine).
  • L’école insiste sur la pratique régulière d’un sport. Ainsi l’école proposera des cours d’équitation, des jeux du cirque de la course d’orientation ……………..

 

 

<h6>Que souhaitons-nous pour nos enfants?</h6>
<h6>Des enfants heureux et épanouis</h6>
<h6>Des enfants libres d’être eux-mêmes parmi les autres</h6>
<h6>Des enfants autonomes</h6>
<h6>Des enfants qui contribuent au monde de manière consciente</h6>
<h6>.</h6> <h6>Chaque enfant est unique; il a ses centres d’intérêts, il a sa façon d’apprendre et son rythme d’apprentissage,il a son ressenti par rapport aux relations avec les autres, ses émotions…Une alternance entre le travail individuel et collectif paraît capital pour un bon épanouissement de l’enfant.</h6>
<h6>h6> <h6>Le travail individuel permet à l’enfant de développer ses propres compétences, sa concentration et son autonomie. Le travail collectif (pédagogie de projet) permet de développer ses compétences psychosociales et d’appréhender la vie en société. Cela lui permet de mener des projets communs et de créer de la coopération au sein du groupe.</h6>
<h6> </h6> <h6> tout en mettant en place la pédagogie institutionnelle  les apprentissages seront  en lien avec les programmes de L’éducation Nationale. Les compétences du socle commun sont donc acquises en fin d’école maternelle et primaire, au même titre que dans une école de l’ éducation Nationale.</h6>
<h2></h2> <h2>Quels sont les besoins de nos enfants?</h2>
<h6>*</h6> <h6>*besoins physiologiques (respect des bio-rythmes)</h6>
<h6>*)</h6> <h6>*besoin de sécurité (physique, affective et intellectuelle)</h6>
<h6>*</h6> <h6>*besoin d’estime de soi (épanouissement et développement personnel)</h6>
<h6>*</h6> <h6>*besoin d’appartenance à un groupe</h6>
<h6>*</h6> <h6>*besoin d’autonomie</h6>
<h6>*</h6> <h6>*besoin de reconnaissance</h6>
<h6>*</h6> <h6>*besoin de se sentir aimé</h6>
<h6>*</h6> <h6>*besoin d’exprimer ses émotions</h6>
<h6> .</h6> <h6> C’est pourquoi le projet principal de cette école est d’y pratiquer une pédagogie basée sur la bienveillance et le respect de chacun dans sa différence.</h6>
<h6>.</h6> <h6>Il semble très important de mener une réflexion sur le rythme de la journée afin de répondre au mieux aux besoins des enfants ; la courbe des apprentissages, selon les études des neuro-scientifiques, montre une bonne capacité d’attention le matin,une baisse de l’attention en début d’après-midi et une reprise en milieu d’après-midi.</h6>
<h6>.(CF.<a title= »Journée type » href= »http://www.ecole-alternative35.fr/?page_id=19″>Journée type</a>).</h6> <h6> C’est pourquoi cette école propose  des temps d’apprentissages individualisés ,des temps de travaux collectifs et coopératifs et des temps d’ateliers créatifs .(CF.<a title= »Journée type » href= »http://www.ecole-alternative35.fr/?page_id=19″>Journée type</a>).Le modèle pédagogique proposé (rythme de la journée, répartition des matières…) prend aussi appui sur les pédagogies utilisées dans les pays nordiques, lesquels ont fait leur preuve au niveau des résultats scolaires.</h6>
<h6>.</h6> <h6>Afin d’être en adéquation avec les valeurs de respect de l’environnement, cette école se situe dans un « écolo lieu », c’est à dire que l’école est sur un site agricole au fonctionnement énergétique totalement indépendant : forage, panneaux solaire … au contact direct avec les animaux de la ferme. Ainsi que la mise en place  d’un potager pédagogique.</h6>
<h2</h2> <h2>Pourquoi  la pédagogie institutionnelle ?</h2>
<h6>.</h6> <h6>La P.I est crée par Fernand Oury. Instituteur dans les années 40 il s’est rapidement rapproché de freinet. Fermement opposé à l’école caserne de l’époque il trouvera chez freinet des techniques de classe.</h6>
<h6> .</h6> <h6>La pédagogie institutionnelle est une pédagogie active ou l’institution clé consiste, essentiellement, en des lieux de paroles à laisser toute la place nécessaire à chaque enfant pour qu’il puisse s’exprimEr .</h6>
<h6>/h6> <h6>Le quoi de neuf :  est un temps de parole quotidien au cours duquel, le matin en arrivant, l’élève peut dire à la classe ce qu’il a envie de lui faire partager. Le but est double :</h6>
<h6>.</h6> <h6>- Permettre à l’enfant de déposer ce qui lui tient à cœur, afin d’être ensuite plus disponible pour entrer dans les activités scolaires. C’est une transition entre l’école et la maison.</h6>
<h6>- </h6> <h6>- Encourager l’expression orale, en mettant en place des situations de communication vraies au cours desquelles l’élève s’adresse à la classe parce qu’il a réellement quelque chose à lui dire.</h6>
<h6><span id= »Le_conseil_de_classe_coop.C3.A9ratif » class= »mw-headline »>> <h6><span id= »Le_conseil_de_classe_coop.C3.A9ratif » class= »mw-headline »>Le conseil de classe :</span>  la réunion hebdomadaire des élèves où se discute tout ce qui a trait à la vie de la classe. il traite  du règlement des conflits, des projets, des décisions à prendre. Un enfant à qui on laisse faire tout ce qu’il veut ne peut pas avoir envie de grandir. Un enfant peut se constituer contre une loi, mais pas contre du brouillard. Il faut qu’il y ait des lois en classe qui ne soient pas transgressées. Si elles le sont, on en parle au conseil. Le conseil est aussi en quelque sorte une réunion thérapeutique.</h6>
<h6><span id=6> <h6><span id= »Les_ceintures_de_comportement_et_de_comp.C3.A9tences » class= »mw-headline »>Les ceintures de comportement et de compétences : </span>Pour élaborer toutes les compétences, Oury s’est aussi inspiré de son expérience de judoka, partant du postulat de départ qu’une classe homogène n’existe pas. Les ceintures de niveau permettent aux enfants d’évaluer leur réussite dans tel ou tel domaine d’activité de la classe. Une ceinture élevée se doit d’aider un débutant, autrement dit, plus un enfant a une ceinture élevée, plus on peut être exigeant avec lui. Grâce au tableau des ceintures affichées en permanence dans la classe, les enfants savent toujours où ils en sont.</h6>
<h2></h2> <h2>Pourquoi les ateliers créatifs, scientifiques, nature…?</h2>
<h6</h6> <h6>Des ateliers créatifs comme la peinture, la menuiserie, la sculpture, la cuisine, la musique, le théâtre, la couture, le tricot…permettent à l’enfant:</h6>
<h6>- <h6>-de développer l’estime de soi et la confiance en soi</h6>
<h6>-d</h6> <h6>-de s’exprimer librement</h6>
<h6>-.</h6> <h6>-de découvrir son potentiel et de développer ses propres talents .</h6>
<h6></h6> <h6>Les ateliers scientifiques permettent de mieux comprendre le monde qui nous entoure, les phénomènes naturelles, les mécanismes…</h6>
<h2></h2> <h2>Pourquoi l’éco- citoyenneté?</h2>
<h6>*</h6> <h6>*Prise de conscience : « Prendre soin de la Nature est vital pour l’Homme »</h6>
<h6>*</h6> <h6>*la culture d’un potager bio permet à l’enfant de découvrir les lois de la Nature et les bienfaits pour la santé</h6>
<h6r</h6> <h6>*le soin aux animaux permet à l’enfant de prendre conscience à la fois de la force et de la fragilité des espèces, d’où l’importance de les préserver</h6>
<h2>/h2> <h2>Pourquoi la connaissance de son corps?</h2>
<h6></h6> <h6>Des activités motrices et sportives quotidiennes permettent</h6>
<h6></h6> <h6>-une meilleure connaissance de soi</h6>
<h6></h6> <h6>-de libérer une énergie de façon positive</h6>
<h6></h6> <h6>-de prendre conscience de l’importance de prendre soin de soi (l’écologie humaine)</h6>
<h6</h6>
Publicités
Projet pédagogique

Présentation de la Terra Escola

TERRA ESCOLA UNE ÉCOLE À LA FERME.

Présentation de l’association :

La Terra Escola est accueillie gracieusement sur le site des Ecuries de Terrugasse à Feuilla depuis Septembre 2015.

La Terra Escola est inscrite depuis septembre au Journal Officiel des Associations, elle est de plus affiliée à la FSGT (fédération sportive et gymnique du travail) assurance omni sport . Cette adhésion FSGT est à la charge de l’Association et vous permet l’accès à d’innombrables avantages.

Terra Escola est une association loi 1901 elle ne reçoit aucune aide de la part de l’Etat. Ainsi pour pouvoir palier aux frais de fonctionnement l’association demande une participation financière mensuelle de 150 euros à chaque famille. De plus afin d’alléger ce coût financier la Terra Escola participe à différentes manifestations culturelles: organisation de festivités traditionnelles du calendrier avec la participation les écuries de Terrugasse , présence de la Terra Escola à la journée Frontièra en fèsta de Feuilla cette année, projets bi annuel de développement nature et environnement avec les BTS gestion et protection de la nature ( déjà en place : carnet de plantes, et le sentier des plantes médicinales balisé et commenté sur le domaine entre autre..).

Ainsi que le projet « Ullule », déchets et changements éco porté par l’ école.

Journée type à la Terra Escola :

Les matinées sont destinées aux apprentissages fondamentaux : mathématiques, lecture, écriture… enseignés par la préceptrice, Myriam. Les repas de midi sont pris sur le site des Ecuries de Terrugasse. Chaque famille porte son panier repas.

Les après- midis sont dédiées aux différents ateliers : cuisine, sport, nature, arts visuels, soins aux animaux… La Terra Escola, par respect du rythme des enfants, est ouverte le lundi mardi jeudi et vendredi. De 9h à 16h .

DES APPRENTISSAGES EN LIEN AVEC LES PROGRAMMES DE L’ ÉDUCATION NATIONALE.

La Terra Escola est une petite structure associative ayant pour but de proposer un lieu éducatif de qualité aux enfants dès la maternelle. Les enfants suivent les programmes de l’éducation nationale. Seuls les moyens pour y parvenir sont différents : Travail personnalisé et respect du rythme de chaque enfant. Pas de sanction ni de notation. Une place très importante est donnée à l’étude de l’environnement culturel et écologique proche de l’enfant. Initiation à la langue occitane. Travail en partenariat avec les stagiaires BTS gestion et protection de la nature : Découverte de la faune et de la flore locale de Feuilla, étude du paysage de la région.

OBJECTIFS RENTREE 2016-2017

La Terra Escola envisage de changer de locaux afin de pouvoir accueillir plus d’enfants. De plus devant une forte demande, l’équipe éducative envisage, pour la rentrée 2016-2017, d’ouvrir une section « collège ». Donc ouverte aux enfants de 12 ans et plus.

Dans ce cadre l’école est aussi un support à tous les enfants déjà déscolarisés. Elle est aussi une aide précieuse aux parents « maître d’école » par la mise en place de la classe « libre ».

L’objectif étant de rester une école alternative de petit effectif pour sa gestion et le confort de l’apprentissage de chacun.

CONTACTS :

Site de l’association : https://terraescolauneecolelaferme.wordpress.com

Alla Myriam 06-69-38-95-92

Mail: yzore@hotmail.fr

Peggy De Giorgio : 0468456639

Mail : ecuries.terrugasse@neuf.fr

 

Présentation de la Terra Escola